Karim Amellal

Archive for the ‘Algérie’ Category

Lancement de SAMAR MEDIA le 21 juin 2012

In Algérie, Dans les médias, Non classé on 19 juin 2012 at 9 h 35 min

SAMAR est un nouveau média consacré au monde arabe. Il produit et diffuse sur internet des émissions audiovisuelles en français, arabe et anglais qui décryptent des sujets de fond et révèlent des personnalités d’exception. Membre du réseau STAND ALONE MEDIA, SAMAR se définit comme un « slow media » dont l’ambition est de rendre le savoir, l’information et la création accessibles au plus grand nombre. Né dans le sillage du « Printemps arabe », SAMAR offre des clés de compréhension des dynamiques à l’œuvre en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

First Post-Arab Spring Poll in Algeria: Why the People Remains on the Edge?

In Algérie on 10 mai 2012 at 13 h 02 min

By Karim Amellal, French-Algerian author, lecturer at Sciences Po (Paris) and Founder of Stand Alone Media

Algerians are going to vote to elect a new parliament in the first poll since the so-called Arab Spring. But after decades of rigged elections and broken promises of democratization, most of voters remain sceptical and will stay away from polling station. Nobody believes the promises made by the 44 political parties (23 new) competing for 462 seats will change anything, deliver less corruption, more hope for change and a better standard of living. A sort of political apathy prevails in the country and the turnout in this election is expected to be under the record low of 35% for the previous polls in 2007. Lire le reste de cette entrée »

« Sarkozy va chercher les voix du FN »

In Algérie, Politique on 25 avril 2012 at 13 h 18 min

Interview parue dans El Watan du 25 avril 2012

Pour l’auteur de Discriminez-moi et fondateur de Stand Alone Média, le second tour est joué en faveur du candidat socialiste. Il restera au président sortant d’aller braconner sur le terrain de l’extrême droite, au risque de voir son parti, l’UMP, éclater lors des législatives.

-Quels enseignements tirez-vous des résultats du premier tour ?

Il y a, à mon avis, quatre enseignements : la participation très importante des électeurs pour ce premier tour indique, une fois encore, que l’élection présidentielle mobilise massivement les citoyens et demeure l’élection phare et le grand rendez-vous des Français avec leur démocratie. Ensuite, le très haut score de Marine Le Pen, bien sûr, qui, avec près de 18%, atteint un record historique (6 millions d’électeurs ont voté pour elle). Ce score traduit autant la très bonne campagne de Marine Le Pen que le succès de sa tactique, paradoxale, de dé-Lepénisation, que l’ampleur, désormais, hélas habituelle, du rejet des candidats dits «du système» et en particulier, bien sûr, du président sortant. Lire le reste de cette entrée »