Karim Amellal

Posts Tagged ‘hollande’

In France’s suburban ghettos, a struggle to be heard amid election noise

In Banlieues, Dans les médias, Inégalités, Politique on 29 mai 2012 at 7 h 04 min

By Robert Marquand, Christian Science Monitor | 05/02/12

Inside the French suburbs, referred to here as « zones of banishment » or « the lost territories of France, » the 2012 presidential elections seemed like a good time to wake up the nation.

In a small office in the suburb of Clichy-sous-Bois, a group of mostly Arab and African 20-somethings hit on an idea: Create a « crisis ministry of the suburbs. » It would address France’s ignorance about the 731 areas ringing the country’s biggest cities, known officially as « urban sensitive zones, » where most of France’s non-European minorities live. Geographically, they are suburbs, but socioeconomically, they resemble the US inner city. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Rompre l’abandon : pour une politique d’égalité réelle

In Banlieues, Discriminations, Inégalités, Politique on 13 mai 2012 at 10 h 38 min

Article publié dans le Huffington Post dimanche 13 mai 2012.

Les quartiers sensibles, aussi appelés « populaires » pour souligner la forte représentation des personnes les plus modestes, ou les moins bien dotées, parmi la population, ont le 6 mai massivement voté pour François Hollande:Saint-Denis à 77,78%, Les Mureaux à 70,47%, Mantes-la-Jolie 67,05 et jusqu’à 89,04% au Val-Fourré. Cette mobilisation importante traduit cependant moins un vote d’adhésion en faveur du candidat socialiste et de son programme qu’un vote sanction contre le président sortant. Au lendemain de l’élection présidentielle, c’est donc une forme d’attentisme mâtinée d’espérance qui domine dans les quartiers populaires.

Lire le reste de cette entrée »

Combattre les inégalités : un choix politique !

In Inégalités, Politique on 1 avril 2012 at 19 h 45 min

(Dessin de Plantu)

Les inégalités se creusent.

Dans une étude de 2010, l’INSEE relevait que les inégalités entre les plus riches et les plus modestes s’étaient creusées fortement de 2004 à 2007 en frappant davantage les personnes les plus fragiles : familles monoparentales, immigrés et chômeurs. La pauvreté en France (seuil de pauvreté = niveau de vie < à 908 € / mois) concerne pas moins de 8 millions de personnes (soit 13% de la population). C’est considérable. Le risque de devenir pauvre est près de 5 fois plus élevé si l’on est au chômage et le 1/3 des personnes appartenant à un ménage immigré vit sous le seuil de pauvreté.

Dans le même temps, les revenus des plus riches se sont envolés : entre 2004 et 2008, les 0,01 % les plus riches ont vu leur revenu annuel s’accroître de… 180 400 euros, ce qui représente une hausse de 33% !!

Lire le reste de cette entrée »