Karim Amellal

Posts Tagged ‘islam’

Les musulmans contre Nicolas Sarkozy ?

In Immigration / intégration, Politique on 24 avril 2012 at 13 h 27 min

Interview à l’AFP du 24/04/2011

Les musulmans, majoritairement installés dans les quartiers populaires où le taux d’abstention est très élevé, ont sanctionné Nicolas Sarkozy qui, après les avoir attirés en 2007, les a déçus en courtisant l’électorat du Front National sur le thème de l’immigration.

En Seine-Saint-Denis, département qui abrite le plus grand nombre de musulmans, le président sortant a dégringolé, passant de 26,85% au 1er tour en 2007 à 19,48% en 2012.

Raphaël Liogier, professeur de sociologie à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, a observé une « variable musulmane dans les quartiers nord » de Marseille. « Il a pu y avoir à un moment donné un vote musulman en faveur de Sarkozy mais avec ce qui s’est passé au sein même de l’UMP, et notamment les sorties de Guaino, ce n’était plus possible », selon lui.

Ancrés socialement à gauche, les musulmans, pratiquants notamment, sont plus proches pourtant des partis conservateurs, observent Samir Amghar, sociologue qui vient de publier « Le salafisme aujourd’hui », et Karim Amellal, maître de conférence à Siences Po Paris, auteur de « Discriminez-moi ». Lire le reste de cette entrée »

L’islam n’est pas le problème, la République est la solution

In Banlieues, Différences, Discriminations, Immigration / intégration on 5 avril 2012 at 8 h 33 min

En commettant ces actes hideux, Mohamed Merah n’a pas seulement illustré la folie meurtrière, il a aussi porté un coup terrible aux musulmans de France en induisant, une fois de plus, un désastreux amalgame entre l’islam de la République et les comportements antireligieux et racistes de quelques personnes endoctrinées.

Disons-le tout de suite : les seuls responsables de ce basculement dans la haine, c’est Mohamed Merah et tous ceux qui, sur ce chemin pavé de clous, l’ont endoctriné et lui ont inoculé leur misérable poison.

Mais ce type de trajectoires doit aussi nous interroger sur la manière dont notre société, en dépit de ses valeurs et de ses principes, a pu laisser prospérer, ou plutôt dégénérer, de tels individus sans qu’aucune vigie, aucun système d’alerte efficace n’envoie aux bonnes personnes au bon moment les bons signaux. Et il y a là quelque chose de très inquiétant à assister, passifs, à une telle métamorphose de la haine, à voir un gosse paumé devenir successivement voyou de quartier et djihadiste international.

Lire le reste de cette entrée »