Karim Amellal

Posts Tagged ‘sarkozy’

Les musulmans contre Nicolas Sarkozy ?

In Immigration / intégration, Politique on 24 avril 2012 at 13 h 27 min

Interview à l’AFP du 24/04/2011

Les musulmans, majoritairement installés dans les quartiers populaires où le taux d’abstention est très élevé, ont sanctionné Nicolas Sarkozy qui, après les avoir attirés en 2007, les a déçus en courtisant l’électorat du Front National sur le thème de l’immigration.

En Seine-Saint-Denis, département qui abrite le plus grand nombre de musulmans, le président sortant a dégringolé, passant de 26,85% au 1er tour en 2007 à 19,48% en 2012.

Raphaël Liogier, professeur de sociologie à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, a observé une « variable musulmane dans les quartiers nord » de Marseille. « Il a pu y avoir à un moment donné un vote musulman en faveur de Sarkozy mais avec ce qui s’est passé au sein même de l’UMP, et notamment les sorties de Guaino, ce n’était plus possible », selon lui.

Ancrés socialement à gauche, les musulmans, pratiquants notamment, sont plus proches pourtant des partis conservateurs, observent Samir Amghar, sociologue qui vient de publier « Le salafisme aujourd’hui », et Karim Amellal, maître de conférence à Siences Po Paris, auteur de « Discriminez-moi ». Lire le reste de cette entrée »

Après les résultats du 1er tour : le paradoxe de la stratégie Buisson

In Politique on 23 avril 2012 at 21 h 15 min

L’un des paradoxes qui émergent des résultats du premier tour pour le chef de l’Etat c’est qu’en sanctionnant sa « stratégie Buisson », ils la renforcent pour le second tour.

Voilà en effet à peu près deux ans, depuis en gros que Nicolas Sarkozy a décidé de se représenter à l’élection présidentielle, que le chef de l’Etat applique rigoureusement les consignes de son conseiller Patrick Buisson : séduire par un discours sur les valeurs les électeurs du Front national au premier tour, puis se recentrer entre les deux tours.

Cette stratégie avait un objectif majeur : palier la défection de tous les déçus du sarkozysme par le ralliement de la droite dure et d’une partie de l’extrême droite, selon le vieux principe des vases communiquant. Mais voilà : les vases n’ont pas communiqué ! Tout l’arsenal de déclarations et de mesures sur l’identité nationale, l’islam menaçant, l’immigration massive et l’échec de l’intégration que le chef de l’Etat et ses sbires ont conçues et martelées depuis 2009 et plus fort encore depuis le discours de Grenoble n’ont fait que confirmer la vieille antienne de Jean-Marie Le Pen répétée depuis le début des années 90 à l’attention des responsables de la droite républicaine tentés par la conquête des voix frontistes : une fois encore les électeurs de Marine Le Pen ont préféré l’original à la copie. Lire le reste de cette entrée »